Roadtrip dans la Sierra de Guara
Toulouse
1100 km
4 jours
Viadello
3
Rencontres magiques
6
Moments mémorables
9
Lieux extraordinaires

Vendredi fin d’après-midi, nous venons de récupérer notre van et nous nous préparons pour un road trip nature et sportif au cœur de l’Aragon en Espagne dans le parc Naturel de la Sierra de Guara pour un long week-end de 4 jours !

 

Nous prenons la route depuis Toulouse direction les Pyrénées, en passant par Saint-Lary, le Tunel de Bielsa et nous passerons la nuit sur le parkin d’Aïnsa, que nous connaissons bien. Le parking est grand, verdoyant et entouré de montagnes. Aïnsa est un village classé site historique dotée d’une histoire médiévale encore très marquée : la quasi-totalité des remparts qui l’entourent est conservée. Son esthétique historique brille également au niveau de ses rues pavées et de son architecture. Bref, vous l’aurez compris, si vous avez le temps, vous pourrez y consacrer une demi-journée !

 

Jour 1

Visite de Alquézar – Sierra de Guara

On se lève doucement après une bonne nuit de sommeil et on prend tranquillement le petit déjeuner face aux montagnes, avant de reprendre la route en direction du village d’Alquézar. Le soleil et la nature chantent à plein poumons, on se dit que l’on est vraiment chanceux. On fait chauffer l’eau, on se laisse un peu porter par le temps, jusqu’à que les montres nous rappellent à notre objectif de la journée : le village !

Une fois sur la route, défilent les montagnes et les lacs turquoise, une nature impressionnante qui va donc nous emmener jusqu’à Alquezar, le plus beau village autour de la Sierra de Guara. Il garde également un côté charmant et historique, en hauteur, au milieu des montagnes. C’est un lieu à découvrir, même si comme nous, vous préférez la nature. Contre toute attente, on trouve très facilement de la place juste à côté du village pour garer le camion. On s’y sent tellement bien que l’on décide d’y passer le reste de la journée pour prendre un peu le temps de vivre, de sentir, et déguster des tapas, notre péché mignon ! On trouve une adresse très chouette avec vue sur le village et les montagnes, parfait.

L’après-midi, on visite chaque ruelle, on découvre chaque pierre, on prend le temps d’admirer chaque point de vue, chaque détail, à se laisser porter encore une fois par le temps. Les heures passant, on se dit qu’il est temps de se trouver un « spot » où se poser histoire de profiter dans le calme de cette fin de journée. On trouvera rapidement, encore une fois contre toute attente, un endroit pour la nuit, avec en prime, une vue fantastique sur le village et toute la vallée. Le soir, le village s’illumine et nous restons sans voix face à ce spectacle qui s’offre à nous.

Hélas, nous allons vivre quelques épisodes de fortes pluie ce soir-là, mais le grand avantage d’un camion aménagé, c’est de pouvoir tout faire dedans et de pouvoir observer la nature depuis l’intérieur. Etre confortablement installé sans en perdre aucune miette. Et si c’était ça la vie ?

 

 

Jour 2

Canyoning dans la Sierra de Guara et le château de Monté Aragon

On se lève tôt, en même temps que le jour finalement, pour profiter du calme et de la vue. La liberté apportée par ce mode de voyage reste définitivement ce que l’on préfère. Un petit déjeuner et une toilette de chat plus tard, on file pour faire du canyoning dans les plus beaux spots d‘Espagne.

C’est une première pour nous et nous avons hâte de découvrir les plus beaux canyons de la Sierra de Guara ! Nous nous dirigeons tous en direction du point de départ pour aller plonger dans les eaux du Canyon Forminaga, une merveille de la nature avec ses courbes et couleurs irréalistes ! 3h30 d’efforts en continu entre rappel, sauts, plongeons et randonnée aquatique : un moment intense et sportif que nous sommes heureux d’avoir pu expérimenter là-bas ! Une activité en totale harmonie avec la météo du jour : pluie pluie et pluie. Mais cela nous était égal, l’eau dans l’eau…. Vous voyez… Donc pas grave !

En arrivant sur le parking, tout le monde se déshabille et court s’abriter, la pluie tombe toujours et nous sommes bien contents de retrouver notre Van Aventure Monique (son petit surnom) pour se changer à l’abri, prendre une bonne douche et manger : il est 15h30 et nous n’avons toujours rien dans l’estomac, c’est la guerre des nerfs : c’est à celui qui attendra en premier le frigo !

Nous reprenons tranquillement notre bout de chemin, et peu à peu, la pluie cède face au soleil : on trouve du repos au cœur des champs de coquelicots et de fleurs sauvages : des hectares de couleurs vives, on se croirait dans un film romantique !

Nous hésitons fortement à rester ici pour se réveiller dans le cœur du printemps au petit matin. Mais finalement, téméraires et aventureux que nous sommes, soleil aidant, nous décidons d’explorer un peu plus la région et nous découvrons à 40 min de là, le château de Monté Aragon. Un château abandonné, « restauré » à la va-vite, tout en haut d’une colline. De l’extérieur, il est encore fier, mais à l’intérieur tout n’est que ruines. Cela dit, cela reste assez ludique d’aller explorer les restes de l’histoire du temps.

Après l’exploration, c’est décidé, on reste ici : nous sommes seuls et la vue est simplement extraordinaire : 180° sur les montagnes de la sierra de Guara, et ce silence, tout autour, c’est fou. Nous venons de l’élire meilleur spot du week-end, alors qu’il n’est même pas fini, c’est pour vous dire ! La soirée sera douce et calme, autour d’un bon plat de ravioles au fromage, pour savourer et préparer la randonnée du lendemain matin.

 

 

JOUR 3

Randonnée en boucle au cœur de la Sierra de Guara : le Canyon de Mascùn

Nous nous réveillons doucement et constatons rapidement que le soleil est parmi nous, pas de vent, alors ni une ni deux nous sortons la table et les chaises pour prendre le petit déjeuner dehors, un vrai bonheur ! Nous nous laissons un peu vivre, mais en réalité une randonnée de 5h nous attend pour découvrir le cœur de Sierra de Guara. Nous arrivons à Rodella, le village de départ de la randonnée à 12h (pour être en retard, nous sommes très doués).

Nous voilà au cœur de la Sierra de Guara, motivés et accompagnés du soleil. Nous avons hâtes de découvrir cette région à pieds. Nous avons choisi de faire la randonnée en boucle qui passe par le village abandonné d’Otin.
Les paysages sont magnifiques, nous avons l’impression de changer de monde et de pays toutes les heures. On découvre les montagnes, les lacets, nous franchissons les gués de la rivière, le maquis, la forêt, le canyon…

Nous marcherons presque 45 minutes sous une pluie torrentielle et trouverons juste de quoi nous abriter à temps pour grignoter un peu. On reprend avec l’arrêt de la pluie et le sentier nous emmène jusqu’à un Dolmen, assez étonnant à trouver dans la région, et le passage du village abandonné d’Otin restera une expérience assez étonnante ! Ce village est finalement très grand, difficile de s’imaginer qu’avant la vie y grouillait. Il est l’une des victimes de l’exode rural en Espagne.

La randonnée se poursuit ensuite vers le Canyon du Mascùn, la partie la plus belle et la plus impressionnante du tracé. Ces pics, ces immenses blocs de roche sculptés par le temps et les intempéries poussent partout sur les montagnes et donnent une vision hors du temps à toute la vallée.

Les derniers kilomètres du retour se font tout en montée et la pluie recommence de nouveau à tomber. On se dépêche, on se dépêche mais un mur d’eau s’abat sur nous quelques centaines de mètres avant de rejoindre le camion. Raté. Nous allons nous consoler par une bonne bière, tout l’avantage d’avoir un frigo sur place ! Mais malgré la météo, c’était une superbe randonnée, aucun regret !

Notre soirée se marquera principalement par la recherche de notre spot du soir. Nous arriverons de nuit à Viadello, un coin du parc naturel assez discret mais très joli : pour cause, on y prévoit une mini randonnée le lendemain matin avant notre départ.

 

 

Jour 4

Le lac de Vadiello – Sierra de Guara

Nous avons dormi sur un parking d’herbe le long d’une route fermée, juste en en face du lac de Vadiello. Le réveil fut plus frais que d’habitude mais quel bonheur de se réveiller juste en face de l’eau ! Nous souhaitions partir tôt, mais comme il fait beau, nous décidons une nouvelle fois de prendre notre temps, n’est-ce pas le plaisir de la liberté ?

De ce fait, il faut faire des choix étant donné que nous devons repartir en fin de matinée… cela passera par une réduction de la randonnée de 3h de marche à 1h30 mais comme le plus joli (le lac et les Mallos) se passe au début de la balade, cela tombe plutôt bien ! On se baigne de soleil, on marche tranquillement, on admire, c’est vraiment beau et agréable, et le retour se fait tout aussi lentement. On profite des derniers instants. On se laisse le temps de souffler et de prendre une bonne douche chaude avant de partir. Cette matinée était avec nous, car les ¾ de la route du retour de Toulouse se feront sous la pluie.

Ce que nous retenons de ce week-end en Van dans la Sierra de Guara ? La découverte d’une région fabuleuse, une liberté sans limite, une nature grandiose et une maison sur roue pratique et confortable ! Monique, on se retrouve quand tu veux !

Vous aimerez aussi
Tous les road trips