Le road trip de Tifenn & Kevin
Cherbourg
1800 km
15 jours
Glenarm
4
Rencontres magiques
6
Moments mémorables
9
Lieux extraordinaires

Depuis le mois d’avril dernier, nous sillonnons les routes d’Europe à bord de notre chalet mobile. Nous sommes partis à la découverte des merveilleux espaces naturels et des lieux insolites de notre continent.

 

Nous avons commencé ce long périple par l’Irlande. Deux semaines, 1800km, entre randonnées dans les parcs nationaux, découverte de la côte sauvage et des magnifiques routes panoramiques en Irlande et en Irlande du Nord, nous en avons pris plein les yeux ! On vous embarque avec nous dans nos aventures, jour après jour.

 

 

Jour 1

Randonnée au Wicklow National Park

Après 13h de traversée en ferry de Cherbourg à Rosslare et une halte à Wexford pour notre premier Fish&Chips, nous avons vite quitté la ville pour rejoindre le Parc National de Wiclkow, à 40km au sud de Dublin. Nous y avons fait la Spinc and the Wicklow Way ! Une randonnée de 11km mêlant forêts, montagnes, plateaux et lacs. Sauvage et surprenant, nous n’avons pas été déçu pour cette première randonnée irlandaise. Nous y avons même rencontré des biches et de nombreux moutons, forcément. En fin de journée, nous voulions emprunter la « Sally Gap », une route touristique malheureusement fermait ce jour là. Nous avons quand même pris de la hauteur et avons pu admirer le Lough Bray avant de prendre une autre direction.

 

Jour 2

Nuit au Mahon Falls

Nous sommes arrivés de nuit au Mahon Falls. En nous réveillant au pied de la Comeragh Moutains, nous nous somme sentis seuls au monde dans cet immense espace sauvage qui s’offrait à nous. Et c’est ce que nous étions, comme vous pouvez le voir ! C’est donc avec hâte que nous avons avalé notre petit déjeuner pour partir à la découverte de la cascade de Mahon. Plusieurs randonnées sont possibles dans le coin. En ce qui nous concerne, nous avons juste grimpé jusqu’en haut de la cascade entre deux pluies. Une jolie vue sur les montagnes et la mer au loin nous attendait.

 

Jour 3

Magnifique panorama au Hook Head

Notre route nous a ensuite mené au Hook Head, l’un des plus anciens phares en activité du monde sur la pointe de la péninsule de Hook au sud ouest du comté de Wexford. Nous y avons jeté l’encre pour la nuit. De jolies couleurs et une vue imprenable sur la baie. Il n’en fallait pas plus pour nous convaincre ! Et cette fois-ci, nous n’étions pas seuls. Nous y avons rencontrés d’autres Français en camping-car. En plus d’apprécier la jolie vue ensemble, c’était l’occasion pour nous d’échanger avec eux sur notre itinéraire et de partager quelques magnifiques coins que nous avions déjà vu chacun de notre côté.

 

Jour 4

South East Coastal Drive

Les nuages ne nous ont pas empêché de nous aventurer sur la South East Costal Drive le lendemain. De Hook Head à Bunmahon en passant par Waterford et Tramore, c’est une jolie route sur la côte avec plusieurs arrêts possibles. Des falaises et de magnifiques plages, ces premiers kilomètres au bord d’une des nombreuses routes côtières du pays nous montrait déjà bien la richesse de ce territoire.

 

Jour 5

Halte à Ballycotton, comté de Cork

Après avoir passé une nuit sous la tempête à Ballycotton, nous avons affronté la météo bien capricieuse et réussi à profiter de quelques rayons de soleil pour marcher sur la Ballycotton Walk Cliff. Un petit circuit de 2h, aller retour, longeant la falaise qui offre une vue imprenable sur le phare du village. Au programme ? Vallées d’un vert luxuriant, falaises abruptes et baies idylliques.

 

Jour 6 et 7

Deux jours au Parc National de Killarney

La tempête ne s’étant pas calmée, elle s’est même intensifiée. la nuit a été bien difficile dans le parc national de Killarney. Nous devions partir en randonnée le matin mais notre programme a dû être modifié. Nous avons quand même profité d’une éclaircie pour découvrir le Lough Leane. Ça nous a suffit pour que nous tombions amoureux de cet endroit.

 

Il fait parti de notre classement personnel des plus beaux lacs que nous avons eu la chance de pouvoir voir en Europe !

 

Dans l’après midi, nous avons emprunté la Gap of Dunloe, certainement l’une des plus belles vallées d’Irlande. L’entrée du site se situe près du village de Beaufort, légèrement à l’écart de la route entre Killarney et Killorglin. Généralement faite à pied ou en calèche, nous avons relevé le défi de la faire en van. Vous savez quoi ? C’était du sport ! Mais ça en valait la peine.

 

Ascension de la « Torc Mountain »

 

Après une nuit sur le parking de la randonnée, nous sommes partis à la conquête de la Torc mountain qui culmine à 553m d’altitude. Une merveille qui se grimpe en 4/5h pour 10km de pur bonheur ! Nous avons commencé par la jolie cascade de Torc Waterfall, puis poursuivi dans la forêt pour finir par un panorama juste GRANDIOSE ! Une vue à 360° sur les trois lacs du parc national : l’Upper Lake, le Lough Leane et Muck Ross puis sur les montagnes qui les entourent. LE spot parfait pour casser la croûte qui valait bien les 2h30 de bons efforts avant d’atteindre le sommet. Ensuite, nous sommes redescendus tranquillement et nous avons fait une sieste au bord de la rivière.

 

Le temps a fini par nous rattraper donc nous avons rejoint notre van et repris la route… Mais pas n’importe laquelle ! L’une des plus belles du pays, la Ring of Kerry. Avant cela, nous sommes bien sûr passés par le magnifique point de vue sur le Parc National de Killarney nommé « Ladies View« .

 

Jour 8

La magnifique Ring of Kerry (Anneau du Kerry)

La Ring of Kerry c’est 180km de vues panoramiques sur les montagnes du Kerry et les côtes irlandaises. Classée parmi les plus belles routes d’Irlande (et d’Europe). Nous avons très vite compris pourquoi ! Notre nuit passée au bord d’un ancien petit port à Caherdaniel nous a donné une belle première impression et nous n’avons pas été déçu par la suite. D’ailleurs, cette nuit restera marquée dans nos esprits. Pour la première fois depuis que nous étions partis avec notre van, nous avons eu une nuit calme, sans pluie, sans vent et sans personne. Comme quoi, ça a du bon de partir au mois d’avril même si la météo nous jouait parfois des tours ! Nous étions dans un endroit tout simplement extraordinaire. L’Irlande, comme nous l’imaginions. Abrupte, sauvage, robuste, et époustouflante. Nous avons passé quelques temps dehors à observer l’océan et les nuages et pour tout vous dire, nous avons eu beaucoup de mal à repartir.

 

 

Jour 9

La Péninsule de dingle

La veille au soir, nous avions rejoint Inch Beach, sur la péninsule de Dingle. Sa particularité ? Vous pouvez vous installer sur la plage avec votre véhicule. C’était donc l’endroit idéal pour dîner avec un merveilleux coucher de soleil. Nous voulions y passer la nuit mais c’était sans compter sur notre imprudence et la marée qui remontait.. Nous voulions repartir mais nous nous sommes ensablés !

 

Plus de peur que de mal, heureusement. Après un petit quart d’heure nous avons réussi à nous en sortir.. Ouf !

 

Nous avons fini par trouver un autre spot au bord des ruines du Minard Castle. Nous avons eu droit à un réveil ensoleillé bercé par le bruit des vagues. Nous avons ensuite poursuivi notre route vers Dingle puis nous nous sommes installés au bord d’une longue plage à Ventry pour déjeuner avant d’emprunter la Slea Head Road. Des points de vue à couper le souffle et des plages de rêve. C’est le genre d’endroit que l’on apprécie particulièrement.

Nous avons d’ailleurs eu un véritable coup de coeur pour le Dunmore Head, point le plus à l’ouest de l’Europe. Magnifique et sauvage, un somptueux panorama sur l’océan et une plage de sable fin.

 

 

Jour 10

Découverte des fameuses Cliffs of Moher

Les falaises de Moher s’élèvent jusqu’à 214m au-dessus de l’océan Atlantique sur une longueur de 8 km. C’était notre étape du jour. Nous avons préféré nous éloigner de la masse touristique concentrée à un seul endroit donc nous nous sommes garés peu après le village de Liscanor, juste avant le départ du sentier de randonnée qui longe la falaise. D’ici, vous n’avez pas le point de vue le plus célèbre mais c’est tout aussi beau !

 

 

Jour 11

Il fait bon vivre sur le Lough Corrib !

Le Lough Corrib est un lac situé dans le Comté de Galway à l’est du Connemara. Deuxième plus grand lac du pays, c’est une halte parfaite avant de partir à la découverte de la région du Connemara.. Que nous avons choisi de ne pas faire. Nous voulions nous accorder une petite journée de répit sans prendre la route, sans randonnée et cet endroit était idéal pour ça.

 

Jour 12

Les falaises de Slieve League

Avec ces quelques 600m, ces superbes falaises font parties les plus hautes falaises maritimes d’Europe. Nous y accédons à pied du parking avant la petite route qui mène aux Slieve League (1,5km). La balade en vaut la peine. Il y a aussi un parking juste à côté du point de vue d’où part également une randonnée de 10km (aller/retour) qui mène au sommet de la falaise (One Man’s Pass). Nous avons réellement apprécié cet endroit, sauvage et authentique. L’Irlande comme nous l’aimons.

Nous avons ensuite passé la nuit plus loin au Nord des Slieve League, à Malin Beg. Au bord des falaises, une vue imprenable sur la mer et les moutons en guise de voisins. La combinaison parfaite pour passer une nuit de rêve ! Nous précisons quand même que de belles rafales nous ont réveillé vers 4h du matin. Nous étions bien contents de ne pas être en toile de tente, le van a quand même quelque chose de plus « rassurant ».

 

 

Jour 13

Passage décevant au Glenveagh National Park

Grandes étendues rocheuses et bandes de bruyères.. Bienvenue au Glenveagh National Park, au coeur du comté de Donegal. Nous y sommes passés avant d’aller en Irlande du Nord. Bidule en a profité pour pêcher au Lough Beagh.

 

En toute honnêteté, c’est l’endroit que nous avons le moins aimé en Irlande.. À part quelques lacs, nous avons remarqué beaucoup de déforestation et de « désert » irlandais surtout quand nous avons pris la route jusqu’au Horn Head. Ce dernier est un promontoire culminant à 180m qui surplombe un « spectaculaire paysage côtier » au nord du comté. Nous ne pouvons pas vous en dire plus car une brume épaisse est venue gâcher la vue !

 

Nous manquons d’enthousiasme c’est sûr. Nous avions vu tellement de paysages grandioses que cela nous a paru un peu « fade ». Aussi, nous n’étions peut être tout simplement pas en posture d’apprécier à ce moment précis.

 

 

Jour 14

La Causeway Costal Road : la plus belle route d’Irlande du Nord

De la Chaussée des Géants au Torr Head, la Causeway Costal Road est un lieu mythique en Irlande ! Nous avons commencé par La chaussé des géant Il s’agit d’une formation naturelle, d’un amoncellement de roche basaltique, résultat d’une éruption volcanique il y a plus de 60 millions d’années. Inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco, le site est en accès libre mais le parking est payant. Nous avons préféré arriver en début de journée pour éviter, là encore, la masse touristique.

Dans l’après midi, nous avons rejoint la Torr Head Scenic Road, de Ballycastle à Cushendun. Elle nous a permis d’admirer les paysages les plus spectaculaires de la côte nord-irlandaise. Baies somptueuses, falaises vertigineuses et panoramas stupéfiants se sont succédés dans un cadre sauvage. Dont le Torr Head, certainement l’un des plus beaux point de vue que nous avons pu voir en Irlande. Pour y accéder nous avons emprunté  une route secondaire qui était une aventure à elle seule ! La descente.. Ha, il ne fallait pas avoir le vertige ! Mais elle en valait la peine. Du parking, une petite montée à pied nous a permis d’accéder à une vue à 360° sur les îles écossaises, les champs et pâturages alentours.

 

 

Jour 15

Glenarm.. Avant l’Ecosse et d’autres aventures !

Nous avons passé notre dernière nuit à Glenarm avant de prendre le ferry à Larne pour l’Ecosse. Nous avons profité des températures vraiment agréables, du soleil et de notre spot au bord de la mer pour sortir notre kayak. Une première en 15 jours. Nous avons aussi rencontré des irlandais en camping-car, une dernière belle rencontre pour bien terminer ce séjour.

 

 

Nous étions heureux d’avoir découvert ce fabuleux pays, sa population accueillante et ces espaces naturels époustouflants. C’est l’esprit tranquille que nous sommes repartis vers l’Ecosse et d’autres aventures à travers l’Europe, de la Bavière à la Roumanie en passant par l’Autriche, la Slovénie, la Croatie, le Monténégro, la Grèce, la Macédoine et la Bulgarie.

Vous aimerez aussi
Tous les road trips